viparita karani

Viparita Karani – Les bienfaits de cette posture réparatrice

Viparita Karani, la posture réparatrice du yoga.

La posture

Quand le monde menace de nous submerger, nous avons besoin d'un moyen pour rester debout.
Voici ma stratégie de survie. Je ferme la porte, Je mets  mon CD préféré et je me glisse vers Viparita Karani. Je pose un coussin de relaxation de lavande parfumé sur mon front, et ensuite j’entre dans la douceur tranquille de la posture.
Je respire. Mon esprit se vide et mon ventre se réchauffe et s'assouplit. Je reste sur la posture aussi longtemps que je peux.
Quand je me sens prête à supporter la réalité, je roule lentement sur le côté et m'assois, rafraîchie. Invariablement, je me sens mieux à même de gérer les défis de la vie avec clarté et équilibre.

 Les Bienfaits

Cette apaisante posture réparatrice calme le système nerveux, soulage la fatigue musculaire et contribue à rétablir la respiration, en se reposant.

Les étapes

Pour commencer, pliez deux couvertures épaisses sur la longueur, suffisamment longue pour caler vos hanches. (Un tapis de yoga fonctionne bien aussi.) Placez vous près d'un mur avec le bord parallèle à la plinthe. Le but de Viparita Karani est de se retrouver avec les jambes contre le mur, le bassin sur les couvertures.
Comme toujours dans le yoga, cela vaut la peine de dépenser quelques instants, en s'occupant des détails avant de commencer.
Idéalement dans Viparita Karani, les jambes doivent être droites, les chevilles doivent se toucher, et les cuisses doivent s'appuyer contre le mur.
Votre bassin doit reposer confortablement sur le support.
Vérifiez que le haut du corps est équilibré aussi. Reposez vos mains dans une position confortable, soit sur les côtés, en haut de vos côtes flottantes, ou peut-être sur le sol au-delà de votre tête. Une fois que vous êtes confortablement niché dans Viparita Karani, votre seule tâche restante est de fermer doucement les yeux, et respirer.
Scannez votre organisme membre par membre, invitant les noeuds de tension résiduelle à se dissoudre complètement. Laissez votre cerveau tranquille, renonçant à son emprise sur toutes les inquiétudes ou les craintes persistantes.
Observez de quelle liberté cette posture ouvre le diaphragme (à la base des poumons), invitant le milieu du corps à participer à chacune de vos inspirations et expirations.
Lorsque votre corps sent qu'il est prêt à aller de nouveau dans le monde de l'action, lentement glisser vos jambes le long du mur, plier les genoux contre votre poitrine. Ne vous pressez pas.
Vous vous asseyez, observez ce que vous ressentez dans votre corps, votre souffle, votre esprit et votre cœur.

Emmanuelle Royer

Copyright Yogamag, toute copie de ces textes où de ces images est interdite.

1 commentaire sur “Viparita Karani – Les bienfaits de cette posture réparatrice”

  1. Merci beaucoup pour ce article ! Viparita Karani est une de mes postures préférées ! Je trouve qu’elle a un effet incroyable pour soulager les lombaires et pour booster la circulation sanguine en la faisant revenir des pieds vers la tête. En restant quelque temps dans cette posture, je trouve qu’on sent nettement notre stress diminuer et notre mental s’apaiser.

    Très belle continuation à YogaMag !

    Claudia de YogaPassion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.