Grue

Les secrets d’un équilibre sur les bras

secrets equilibre bras

La plupart des gens ont peur d’être en équilibre sur les bras, craignant que leurs bras ne soient pas assez fort pour les supporter.

 

Mais il faut plus que la force musculaire pour faire une  posture comme Bakasana (Grue) Il faut aussi de la détermination. Il faut aussi détendre vos bras et libérer vos articulations et vos muscles.

Cela ne veut pas dire que vous pouvez oublier toute la force. Mais si le haut du corps est assez fort pour soutenir la posture de la planche. Vous n'avez probablement pas besoin de plus de force dans les bras. Par contre, vous pouvez développer votre force en faisant des postures, comme Paripurna Navasana  (Bateau). Peut-être la chose la plus importante est de cultiver un esprit ludique et curieux.

Le sentiment d'apesanteur et la confiance que vous pouvez trouver dans ces postures (sans parler de leur beauté frappante) tend à faire apparaître un sentiment de confiance en soi, et de fierté. Laisser aller et rechercher l'équilibre délicat entre l'effort et la relaxation. Utilisez l'exploration de ces postures comme une façon de pratiquer l'observation d'un défi à la compréhension, l'acceptation et la résilience. Sur le chemin de Bakasana (Grue)    Cette posture est une parfaite introduction aux subtilités d'équilibre sur les bras en raison de sa forme compacte très repliée.

La première posture pour se préparer est, Marichyasana I contribuera à développer la souplesse de la hanche et la sensibilisation posturale nécessaire pour faire Bakasana avec moins d'effort et de résistance.

La deuxième posture, Malasana, permettra d'élargir et de libérer le haut du dos, de façon sécuritaire autour de votre colonne vertébrale, et de vous enseigner la forme de Bakasana (Grue)

 Et pour relâcher la tension des hanches et des jambes, essayez de pratiquer  Balasana (Enfant),  Uttanasana (Pince),  Baddha Konasana (allongé pieds joints)….Pour l'enseignement de ces postures, allez Postures.

Si vous avez la souplesse pour Bakasana mais pas la force, essayez ceci: Allongez-vous sur votre dos, levez les bras vers le plafond, ramenez les genoux vers votre poitrine et levez la tête et la poitrine du sol. Ceci est Bakasana sur votre dos. Vos abdominaux peuvent-être en feu, mais la force de base vous sera utile.

Bakasana (Grue)

Commencez par vous mettre en posture de Malasana. Ecartez vos genoux plus largement que vos épaules et baissez votre torse entre vos cuisses. Faites glisser votre menton aussi bas qu'il peut aller et pliez vos coudes pour les séparer l'un de l'autre. arrondissez et élargissez votre dos. Placez vos mains directement sous vos épaules et faites une pause pour respirer. Soulevez vos hanches, et déplacez votre regard vers les coudes. La partie supérieure des bras soient parallèles les uns aux autres. Maintenant, voici votre grand moment. Mais n'essayez pas de sauter, soulever, ou voler. Au lieu de cela, basculer simplement votre poids vers l'avant sur vos mains jusqu'à ce que vos avant-bras soient perpendiculaires au sol et vos pieds commencent à  se lever.

Commencez à pratiquer Bakasana en déplaçant plus de poids sur vos mains, même si vos pieds ne se lèvent pas. Si vos pieds ne se soulèvent pas, engagez vos muscles abdominaux, en attirant votre nombril vers votre colonne vertébrale. Faites de votre mieux pour adoucir et prolonger votre respiration pendant 5 à 10 cycles.

Emmanuelle Royer

Copyright Yogamag, toute copie de ces textes où de ces images est interdite.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.