Halasana - charrue

Halasana ou la charrue: comment réaliser la posture?

La charrue ou Halasana réduit les douleurs du dos et aide à s'endormir.

étape par étape

Descente de Sarvangasana à Halasana.

Descendez les jambes d'une trentaine de centimètres, ensuite poussez les fesses vers l'arrière, libérez les mains.

Posez les pieds au sol, ramenez les fesses au-dessus de votre tête et étirez les jambes.

Variations

Pour ceux qui ont mal à la nuque et pour les débutants qui ne sont pas suffisamment préparés pour la posture complète, faites la posture avec les bras allongés des deux côtés de la tête. L'étirement des bras dans cette position aidera à une meilleure extension de la nuque. La nuque doit être souple et détendue. Cela détend profondément la gorge et ses muscles, ce qui favorise une meilleure détente du cerveau. De ce mécanisme se crée un remarquable processus de purification intérieure sur le plan nerveux, psychologique, énergétique et mental. N'oubliez pas que, selon la tradition, la nuque est le siège de Visuddhi Chakra (la roue de la purification). Observez bien comment avec la moindre tension dans la gorge, vous contractez aussi le cerveau. Dès que vous sentez la moindre tension dans la gorge, sans perturber la position de la tête, créez un espace entre la gorge et le sternum et la tension disparaîtra immédiatement. Joignez vos jambes et vos pieds, sinon vous n'aurez aucune force pour les étirer et les travailler. N.B. Exception faite pour les cas relevant de la thérapie (grossesse, prolapsus de l'utérus, etc.) où on garde les jambes écartées. Pressez les orteils au sol pour lever le centre de vos cuisses. Restez quelques respirations puis remonter en Sarvangasana et descendez vertèbre par vertèbre, en sentant chaque vertèbre sur le sol. Faites en sorte que les deux bords de la colonne vertébrale se déroulent et touchent le sol harmonieusement tout au long de votre descente. Evitez de lever la tête quand vous descendez.

Avantages

Apaise le cerveau Stimule les organes abdominaux et la glande thyroïde Étirement des épaules et du dos. Aide à soulager les symptômes de la ménopause. Réduit le stress et la fatigue.

Thérapie

Douleurs dorsales, Maux de tête, Infertilité, Insomnie, Sinusite

 

Contre-indications et précautions


Diarrhée Menstruation Blessure au cou Asthme Hypertension artérielle. Grossesse Si vous êtes expérimenté avec cette posture, vous pouvez continuer à la pratiquer jusque tard dans la grossesse. Toutefois, ne faites pas Halasana juste après la grossesse.

 

Emmanuelle Royer

Copyright Yogamag, toute copie de ces textes où de ces images est interdite.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.